Je reviens un instant sur le rôle du médecin : on sent de plus en plus une certaine négligence, une familiarité. Serait-ce à dire que l'enduit se dégrade ? Ou bien cela a t-il toujours été sa marque, rendue possible par le fait qu'il connaisse notre corps ? Quoi qu'il en soit, dans le cadre de la relation telle qu'elle est établie, cela ne peut manquer de nous faire violence. 

« Mais y'a paaaas de herniiiie, lààà ! »

« Allez, pissez tant qu'vous pouvez ! » 

« J'vois vraiment pas c'que ça peut être votre truc »

Je ne crois pas qu'on puisse imaginer un quelconque employé du « monde des activités » s'exprimer avec une telle nonchalance, ou alors c'est quand le craquement du vernis ne laisse apparaître que la haine envers l'ordre des choses, ce qui est déjà un pas, même si on préférerait tous que cela commence par se brancher sur l'humain tout aussi plein de refus qu'il a en face de lui et qui n'a donc pas plus de raison que lui-même d'être traité comme un « objet à traiter ».